Un parc de 8 éoliennes géantes est prévu sur les collines de la Sonnaz.
Nos réponses écrites et/ou illustrées aux arguments usuels des pro-éoliens.

Les éoliennes de taille industrielle ne doivent pas être installées dans des zones résidentielles

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande une distance minimale de 3 km entre habitations et grandes éoliennes. La Confédération se base sur l’ordonnance de protection contre le bruit de 1986 (OPB) pour établir que 300 m suffisent. Nous jugeons que ce n’est pas acceptable, tout comme la proposition « généreuse » de Greenwatt de porter cette distance à 500 m. Nous demandons que la Confédération s’aligne sur les pays expérimentés. Le gouvernement allemand vient de proposer une loi imposant une distance de 1000 m aux éoliennes. En Bavière, c’est déjà 2 km, au Royaume-Uni 1,5 km. Si les machines font trop de bruit (108 décibels, chiffre du fabricant), il faut pouvoir le vérifier avant de les construire. Chez nous, le bruit des éoliennes s’entendra d’autant plus loin qu’il ne sera absorbé par aucune activité urbaine, en particulier la nuit. Une distance de sécurité suffisante est indispensable, par précaution et pour limiter les problèmes de santé, notamment les troubles du sommeil, les vibrations et les problèmes liés aux infrasons, dont les riverains témoignent massivement dans les médias[1]. Là où les éoliennes sont bien visibles, il faut s’attendre à des nuisances loin à la ronde, y compris la nuit avec de puissants flashes rouges, toutes les 3 secondes, visibles à 20-30km, 365 jours par an. Greenwatt n’en souffle mot. Il faut pourtant être conscient que vous ne pourrez plus contempler les étoiles avec vos enfants et petits-enfants.

[1] Par exemple dans ce numéro d’Envoyé spécial : https://www.youtube.com/watch?v=epOpSPEgEfA

 

Non au parc éolien "Les collines de la Sonnaz"

Banque Raiffeisen Sarine-Ouest

CH21 8080 8008 0504 7951 5

SWIFT RAIFCH22102

Devenir membre